Maître d’ouvrage : commune du GIVRE (Vendée) Mission : études : 2012 Maîtrise d’oeuvre : 2015 Livraison: 2015 équipe : Agence Gilles GAROS, paysagiste concepteur et urbaniste OPQU (Mandataire) AXIAL, architecture et urbanisme A3Gi, BET VRD Surface totale : 4 ha Surface première tranche : 1.5 ha Coût des travaux (1e tranche) : 300 000€ HT Nombre de lots : 15 lots Les études préliminaires réalisées à l’échelle du site de 4 ha mettent en exergue l’identité paysagère et les enjeux urbains (trame bocagère, topographie, itinéraire de liaison douce, proximité du bourg). La conception d’un premier quartier (quinzaine de lots sur 1.5 ha) procède du parti-pris suivant : préservation de la trame bocagère assurant le cadrage des vues et la continuité du corridor biologique (rives du ruisseau, entrée du bourg), hiérarchie de la trame viaire : liaison douce en bordure de haie bocagère, chemin piéton reliant le bourg à la coulée verte, desserte véhicules au sud, absence d’éclairage public. Un préverdissement est réalisé au début de l’opération : il offre des typologies variées de haies (libre, champêtre, taillée) accompagnant la voie principale, et doublant les clôtures des différents lots. Le cycle naturel de l’eau est optimisé par un système de noues et des terrains dont la pente est orientée vers la coulée verte. Des parcelles de taille réduite permettent l’implantation d’un habitat dense, mais avec des jardins orientés vers le fond de vallée, et prolongeant les pièces de vie idéalement exposées.
Maître d’ouvrage : commune du GIVRE (Vendée) Mission : études : 2012 Maîtrise d’oeuvre : 2015 Livraison: 2015 équipe : Agence Gilles GAROS, paysagiste concepteur et urbaniste OPQU (Mandataire) AXIAL, architecture et urbanisme A3Gi, BET VRD Surface totale : 4 ha Surface première tranche : 1.5 ha Coût des travaux (1e tranche) : 300 000€ HT Nombre de lots : 15 lots Les études préliminaires réalisées à l’échelle du site de 4 ha mettent en exergue l’identité paysagère et les enjeux urbains (trame bocagère, topographie, itinéraire de liaison douce, proximité du bourg). La conception d’un premier quartier (quinzaine de lots sur 1.5 ha) procède du parti-pris suivant : préservation de la trame bocagère assurant le cadrage des vues et la continuité du corridor biologique (rives du ruisseau, entrée du bourg), hiérarchie de la trame viaire : liaison douce en bordure de haie bocagère, chemin piéton reliant le bourg à la coulée verte, desserte véhicules au sud, absence d’éclairage public. Un préverdissement est réalisé au début de l’opération : il offre des typologies variées de haies (libre, champêtre, taillée) accompagnant la voie principale, et doublant les clôtures des différents lots. Le cycle naturel de l’eau est optimisé par un système de noues et des terrains dont la pente est orientée vers la coulée verte. Des parcelles de taille réduite permettent l’implantation d’un habitat dense, mais avec des jardins orientés vers le fond de vallée, et prolongeant les pièces de vie idéalement exposées.

LE GIVRE

Quartier de l’Orangerie

LE GIVRE

Quartier de l’Orangerie